Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  L'Ornito  Nom  Aneth
 Age  27  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  non identifiée
 Date de départ  15/10/2005   Note: 4/5 - 2 vote(s).
 Description : get around get around I get around....

I CANT BELIEVE IT!!!!

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de L'Ornito ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 21/07/2006
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Des pingouins aux crocos : 5018 kms, pas fou l’pingouin !





Ahhhh Darwin, le soleil, la mer et…les crocos de 5 mètres aussi !!!! oui rien que ça en deux petites semaines, sans compter les détours et surtout les U-turn « y avait une beeeeeeeete-là ! »…ouai y avait aussi une ligne blanchément zébrée…lol….








 





Vous êtes prêts ? c’est parti alors…ON THE ROAD AGAIN !!!!!






Etape One : From Melbourne to Adelaide via Grampians : voiture, 4 jours, 1800 kms
Après un départ folklo de Melbi City « attention o tram, attention o piéton…résultat un feu rouge grille au bout de 2 mns, l autoroute prise dans l autre sens-pas a contre-sens kan même !nous voilà enfin parties Sylv and me direction The Great ocean Road ! Premier stop à Torquay, surf City, coccinelle et vespa et les magnifiques plages qui s offrent à nous…Le lendemain, route vers la péninsule Otway et nuit a Bimbi Park (merci naig et sylv) ou nous squattons une caravane avant de prendre notre petit dej avec nos potes les koalas, les perroquets et les gets (eux c pas mes potes car ils ont essayé de m’bouffer !) Then, les fameux 12 apôtres, qui ne sont plus que 8,c est beau même très beau mais parfois difficile de prendre un cliche avec 46 jap dans le champ de vision…anyway, on a beaucoup aime The Arch et The London Bridge, le 1er si je me trompe pas est un antre où viennent se fracasser des vagues de fou et ou a l époque, un navire y sombra, seul deux survivants, un jeune officier qui sauva une jeune irlandaise, inutile de vous décrire l’embrasement des medias du coin genre histoire a la Titanic…le London Bridge quant a lui s est brise en partie, séparant deux touristes du continent mais ils furent sauves par helico (elles sont pas belles mes histoires ?lol) Stop a Warrambol qui marque la fin de la GOR et réputée pour l observation des baleines (ouaiiiiii c ça !!!) puis traçage vers le PN des Grampians, une des merveilles du Victoria…c est vraiment magnifique malgré l incendie de janvier qui a tout ravage, heureusement la nature n oublie pas de reprendre ses droits à une vitesse grand V…Croisons un chti renard, des champs de kangourous (dont un malade que nous avons essayé de secourir…électrochocs, scalpels)), des kookabouras (oui maman j ai pris les fotos !) et squattons dans un BP nickel à 16 dol seult ou nous retrouvons nos potes hollandais de la veille en chantant « champions du monde » Avons d’ailleurs décore la caisse le lendemain avec mes tongs 10 de France offert par mon coloc et route vers Adelaide-just 550 bornes…tjs tout droit !




 




 






Etape Two : From Adelaide to Alice Springs : train, 19 heures, 1200 Kms
Nous voici arrives dans le South Australia, il faut changer nos montres d une demi-heure et entre les états, il y a une quarantaine bin ou l’on est censé jeter ses fruits, ses chats, ses momes…etc…Euh, Adelaide, j ai pas aime, je vais donc faire l impasse desssus, c est glauque comme ville, on a juste visité le Shark Fox Museum a Glenelg, un bijou pour les amateurs de requins..Ce mec est une légende car il est le seul à avoir survécu au Grand blanc après s être fait croque tout l abdomen, malgré ça, il milite pour la protection des requins, on peut même en adopter ! Adelaide reste la région des Dents de la Mer, une des régions favorites des Grands blancs et Tiger Sharks…Le lendemain, gros rush pour pas louper le train pour Alice Springs, The Ghan, un train de légende ici, de par son histoire et du fait qu’il traverse tout le continent now jusqu’a Darwin. Il est 17h30, c’est parti, une espèce d hôtesse vient nous expliquer comment nous conduire à bord :alors pas d alcool, on dort pas o lounge, si on peut éviter de respirer aussi ce serait bien…sauf que notre hôtesse fait 2 mètres, a des poils partout et une voix de général…on ose tout de même poser LA question « euh on peut matter la finale ou koi ? » NON, ok pas gravc !lol




 




 





On voyage en Red Kangourou ( c’est à dire le moins cher, vous l’aurez deviner), c est blindé de partout et on n’a pas le droit d’aller vois les cabines des riches devant (titanic), notre salle fumeur fait 3 mètres carres, une grand mère style Ioda vient fumer ses gitanes toutes les heures avec son Yatzee électronique à la main, une américaine qui fait le tour du monde au lieu d'une therapie, un jeune de 17 ans qui fête son anniv mais sans plus de convictions,le père et sa fille italienne en vacances avec lesquels on lance les paris de la finale, c est l’ ambiance du Ghan….le meilleur restait à venir avec un concert guitare/flûte traversière lance par des Australiens dans le wagon Lounge, absolument inoubliable comme moment… .Nuit pliée en deux, un œil s ouvre et aperçoit un dégradé de jaune, de bleu, il est 6h, le désert s’éveille et ça ne donne plus envie de dormir…Enfin si un peu quand même car l arrivée est prévue a 12h 30… .Waou, quelle chaleur en arrivant, on a l air bien avec nos pulls et nos bottes de ski…Allons chercher notre VAN, petites courses et direction El deserto !





Etape Three : Le désert : van, 5 jours, pas mal de bornes…





Bon avant tout, on fait le plein car y a pas des stations partout, le prix de l essence est exorbitant (185 parfois au lieu de 134 vers adelaide) on trace vers Erlunda sur la fameuse Stuart Highway qui traverse le pays, la nuit arrive et comme on veut pas se manger toutes les bêtes du désert sur le pare brise et ben on stoppe sur une aire en bord de route ou il y a une citerne et des tables…réchaud, apero, pâtes o pesto ! Le lendemain, on commence a prendre le rythme de la nature ( et non pas le rythme naturel d un vacancier.lol) genre lever tôt, œufs, bacon (bon ça ça va pas durer c kan on avait encore des sous !lol-L ornito en danger, n oubliez pas) traçage vers le PN d Uluru et Kata Tutja, les couleurs, le ciel, tout est hallucinant, premier stop a Kata Tutja (les Olgas), on fait une rando fissa, au milieu des rochers, des arbres verdoyants, des perroquets de partout, des fleurs kon savait même po qu elles existaient…lol,bon le truc qu on a zappe, c est que l on peut pas dormir dans le PN…retour donc a la sortie du parc (50 bornes kan meme) et squat o camping du coin (pas trop le choix mais a 3 dol la nuit, on râle pas trop..lol) Lendemain, on a décidé d aller voir le sunrise sur Uluru…he ben on s en souviendra ! « mais elles sont ou les clefs du van ?? » « mais vite, le soleil se leve !!!!!! » bref, on trop speeder avec le van, on arrive a peu près on time, des milliards de gens sont déjà la (au moins), les couleurs de fous arrivent…Et la c est le drame, trop de nuages…Bon po grave (ben oui y a des choses plus graves kan même) on va explorer ce fameux caillou rouge, sacre pour les uns, source de revenus touristiques pour d autres…dur de marier les deux, les terres ayant été restituées aux aborigènes en 1976 à condition qu’ils consentent la grimpette de leur caillou….ben allons bon, et pourkoi pas creuser un tunnel et faire un parc asterix dedans…je rêve…. Et d un, c’est dangereux pour la personne qui monte et pour les éventuels secours qui seraient appelés, et de deux, c est sacré, les aborigènes ne veulent pas que les gens grimpent, où est le respect, surtout pour tout les Japonais qui s empressent de mettre un pied devant l autre pour prendre leur putain de photo a la con !Anyway, comprend pas bien ça moi….Après tout ça, on trace vers Kings Canyon, en fait le truc relou si t as un van ou une voiture, t es quasiment oblige de revenir sur tes pas et donc de consommer gros gros d essence car le reste sont des pistes 4x4 et si tu restes bloque sur ces pistes, tu raques 200 dol…Arrivee a Kings Creek, bled supra trop touristique (ballade en chameau, quad, harley davidson,helico) nous on prend juste des marchmallows pour mettre dans le feu….ouai ben avec la tempete qui arrive, pas de feu possible, squat en bord de route avec au loin, des éclairs sur le canyon, un ciel encore hallucinant et un lever de lune lumineux comme un coucher de soleil…si si si c vrai, look at the picture !Au matin, la pluie nous contraint à rebrousser chemin, apres de bons pancakes cuisinés o réchaud, on roule toute la journée pour revenir vers Alice, la route est très droite, trop droite parfois…les aigles et autres charognards nous guettent (geeenre, trop ptdr, c est juste que j aimais bien l image), des vaches et chevaux desséchés, des kangourous écrasés, des pneus explosés,des voitures abandonnees…sympa le desert….Nuit a Alice Springs, on squat un camping car paraît que ça craint là-bas…la dernière nuit sera consacrée au Mac Donell Ranges à l ouest d’Alice, encore une merveille de la nature…le lendemain, on doit rendre notre van (bouhhhhhh) et packer nos stuffs.







 




 







Etape Four : From Alice Springs to Darwin : minibus, 3 jours ½, 1500 Kms




 




 




Le seul package que l on ait pris…même speedy gonzales il l’aurait pas fait…Sur des coups de speed « vous avez 20 mns là,15 ici », « good morning » alors qu’il est 5h30 (kick face !), une journée à enquiller plus de 700 bornes serré comme des cochons bretons, he ben si c’était à refaire, chai po trop…C’ est sûr qu’après notre liberté et indépendance vannienne, le décalage fut assez violent…Après, le prix était le même que celui du train mais avec 3 nuits incluses et la bouffe…bon  pour la bouffe, on avait mal lu, y avait que les ptits dej…et pour les nuits, chacun montait ses tentes les uns à côté des autres, au grand désarroi mais aussi à l’amusement de certains campeurs…Fameux réveil à 5h30 pour aller voir le lever de soleil sur les Devils Marbles, des rochers de marbres très impressionnants au niveau des couleurs…Stop à Daily Waters, les plus vieux pub d’Australie où les touristes de passages laissent ce qu’ils veulent : calecons, permis de conduire, photos…nous, on n’a même pas eu l’temps de laisser un truc « on y vaaaaaa ».Cette journée éreintante s’achève a Mataranka, après avoir shooté un aigle…commence à faire vraiment chaud ici….on plante nos tentes au milieu des wallibies et direction les eaux thermales au milieu de la jungle….Au milieu des palmiers, une piscine naturelle chaude et vue sur les étoiles, une cooper à la main, TAKE IT EASY MATE !!!lol, bon il fait tout noir, on espère tout de même qu un croco n a pas eu l idée de nous faire une blague…Dernier réveil comme à l’armée, route vers Katherine Gorge, un bijou naturel, des gorges fascinantes entourées d une végétation époustouflante,3 heures de marche dans ce paradis et on enquille sur le PN de Litchfield où on peut se baigner dans les cascades fraîches au milieu de la foret, c est grandiose !!!! (y a toujours le panneau qui indique : la zone peut être habitée par des crocos, vérifiez que c est bien fermé » euh ouai moi j’veux bien vérifier mais bon…lol…Du coup quand tu vois pas bien le fond ou que tu passes près des roseaux et des papyrus, ben soit tu fais une crise cardiaque, soit tu bats le record nage Freestyle ! Bon après, ça dépend des crocos…car tu as le croco d’eau douce, assez cool, peut atteindre que 3 mètres (tapeeeeeette) et lui en gros, il t attaque que si tu l’embêtes… »euh oui c est bien beau tout ça mais tu tombes sur un croco qui a mal dormi ou bien qui a ses ragnagnas he ben à mon avis tu l’embêtes… » et a côté de ça, y a le tueur, le vrai, la bête sauvage, j ai nommé LE SALTIES, ou croco de mer pouvant atteindre jusqu’à 7 m  (pas tapette) et lui en gros ben tu l’embêtes tout le temps (sauf Sweatheart, un croco de 5 m qui bouffait les embarcations des gens dans la région de Darwin mais sans bouffer les gens….brave bête va !)





Tout ca pour dire que même pas peur !!mdr….sinon y avait aussi des grosses araignées pas tres sympatik…des chauves souris, des aigles….Un vrai paradis ce parc, un régal….





Direction Darwin City, fais de plus en plus chaud, la végétation est splendide, palmiers en tous genres, bougainvilliers, hibiscus…Mission taf apres avoir recroises qques connaissances ici, porte à porte, agences interim..on croise tous les backpackers ici, le CV à la main, eh oui c’est la haute saison…..





Nous avons tout de même une piste….affaire à suivre   COMME LES PHOTOS!!!!!!!        

Lien vers le site de Sylvia sylvenvoyage.canalblog.com









 




 




 




 




 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par regis

le 22/07/2006 à 14:16:47

salut la blonde!!!!!
eh oui le marseillais est de retour!!!!!
j'avais perdu ton site je les retrouve lol!!!
ben je vois que pour toi tout va bien, toujours en train de jouer les indiana jones lol!!!
ici c 'est une veritable canicule...quel bonheur!!!
bon aller l'aventuriere je t'embrasse et a bientot et envoie des cartes postales!!!
bisouououououououououous!!!!!!!!!!!

Répondre à ce commentaire

Par bastien

le 28/07/2006 à 05:39:32

quelle remontee !!! lol
t'abuses t'aurais pu mettre des photos quand meme !! ;)
take care !
et a mon avis on ne devrait pas se revoir avant un bon bout de temps... car bien decide a rester a mildura pour bosser quelques mois ;)
on se recroisera bien ailleurs, france ou amerique du sud l'annee prochaine ;)
bizz


Répondre à ce commentaire

Par la vacancier de retour dan le froid

le 29/07/2006 à 11:25:32

hey les meufs,
Ca avance le taf????
Plutot sympa se periple, meme si ca avai l'air speed et ke t'a un peu l'air balzé lool
Hey tu c koi les baleine c pa une legende, y en a pour de vrai, si si je te jure, meme ke j'en ai vu!!!!
Bon aller les mignonnes, good luck po le taf, et be careful of the croco!!!!!
Bisousssssssssssss
julie

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire